Accompagnement de la prévention des risques psychosociaux (stress, violence, harcèlement) :

La mise en œuvre du plan de prévention s’inscrit dans le temps, aucun résultat n’est définitivement acquis du fait unique de la mise en place d’une mesure de prévention.

Un groupe projet doit être constitué pour relayer les efforts déployés initialement et porter le plan de prévention.

Une évaluation régulière des résultats obtenus doit être initiée et suivie. Des boucles de rétroaction permettent de recentrer l’action en fonction des résultats atteints au regard des objectifs fixés.

AFIRM peut assister la Direction et le groupe projet dans la phase de mise en œuvre et d’évaluation par boucles de rétroaction du plan de prévention des risques psychosociaux (stress, violence, harcèlement).